Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Membres

Comité consultatif technique sur la recherche avec des Autochtones
du
Groupe consultatif interagences en éthique de la recherche
(CCTRA-GER)
2006 -2008
 

(Été 2006)

Bannister, Kelly
Université de Victoria
Directrice, projet POLIS sur la gouvernance écologique, le droit et les études en environnement
(Colombie-Britannique)

Membre du Groupe de travail sur l’éthique de la recherche chez les Autochtones des IRSC, M me  Bannister est directrice du projet POLIS sur la gouvernance écologique, le droit et les études en environnement et professeure adjointe en études environnementales à l’Université de Victoria (C.-B.). Elle s’intéresse à l’interface entre l’éthique de la recherche et les questions de propriété intellectuelle posées par la recherche touchant aux connaissances et au patrimoine culturels des Autochtones. À titre de chercheuse interdisciplinaire, elle a pris part au dialogue du CRSH et participe actuellement à une initiative internationale sur la politique sur l’accès et le partage des avantages. Elle est notamment membre de l’International Society de Ethnobiology.
 

Brant Castellano, Marlene, Professeure émérite, Trent University
Présidente du CCTRA-GER

 

Originaire de la bande Mohawk de la baie de Quinte, Marlene Brant Castellano a été affectée à un poste universitaire au Département des études autochtones de 1973 à 1996 où elle a fait preuve de leadership dans la mise sur pied du département et de la nouvelle discipline des études autochtones. De 1993 à 1996 à la Commission royale sur les peuples autochtones (CRPA) et y était chargée en particulier de la rédaction du plan de recherche intégrée, de l’encadrement de la recherche socioculturelle, historique et communautaire, ainsi que de la révision et de la rédaction d’importances sections de la version définitive du rapport sous la direction des commissaires. Elle a facilité le travail du sous-comité sur les affaires autochtones qui a rédigé le Code d’éthique en matière de recherche de la CRPA largement utilisé maintenant comme référence pour la recherche éthique dans les contextes autochtones. Sa recherche, ses publications et son enseignement sont délibérément biculturels et soutiennent le dialogue entre le monde des connaissances et expériences autochtones et celui du discours et des protocoles des universitaires et décideurs. Ses écrits ciblent depuis quelques années le traitement respectueux des connaissances autochtones en recherche. L’ (ONSA) publia son article sur « l’Éthique de la recherche autochtone » dans son premier numéro du Journal de la santé autochtone (2004). La professeure Castellano a été membre de plusieurs conseils consultatifs et elle a reçu diverses mentions élogieuses incluant Officier de l’Ordre du Canada.
 

Desbiens, Caroline
Professeure adjointe, Chaire du Canada en géographie historique du Nord, Département de géographie, Université Laval
(Québec)

 

Titulaire bilingue de la Chaire de recherche du Canada en géographie historique du Nord, la professeure Desbiens travaille régulièrement avec des collectivités autochtones du Nord. Ses recherches portent sur l’impact de l’histoire coloniale sur la coopération entre les collectivités autochtones et les chercheurs universitaires, notamment les processus d’humanisation du Nord canadien par les Autochtones et les enjeux environnementaux et sociaux liés aux mutations qui affectent le territoire et ses ressources, ainsi que le besoin d’établir des paramètres clairs tant pour les chercheurs que pour les collectivités participant à la recherche. Autrefois professeur en études féminines (à l’Université de la Géorgie, É.-U.), elle est familiarisée avec les approches féministes en matière d’éthique de la recherche et la dynamique des genres. Elle est récipiendaire de bourses fédérales (CRSH et FCI) et provinciales (FQRSC).
 

Elias, Brenda
Directrice adjointe, Manitoba First Nations Centre for Aboriginal Health Research, Université du Manitoba
(Manitoba)

La professeure Elias est directrice adjointe (de la recherche) et professeure adjointe au Département des sciences de la santé communautaire à l’Université du Manitoba. Son expérience passée et récente en éthique englobe une collaboration portant sur des lignes directrices en matière de politique et d’éthique avec le Health Information Research Committee de l’Assemblée des chefs du Manitoba, la Fédération des Métis du Manitoba et le CÉR de l’Université aux fins d’obtenir le respect des méthodologies et des façons de faire autochtones. Son expérience s’étend aussi aux grandes bases de données sur la santé et aux populations autochtones vivant en milieu urbain. Mme Elias est récipiendaire d’importantes subventions.
 

Ermine, Willie
éthicien/chercheur, Indigenous Peoples’ Health Research Centre, First Nations University of Canada
(Saskatchewan)

Membre de la première nation de Sturgeon Lake et professeur adjoint (en éducation), Willie Ermine applique son expérience et ses connaissances étendues en vue d’une meilleure compréhension de l’interface entre les peuples autochtones et occidentaux. Il a élaboré la notion d’« espace éthique » dans la pratique de la recherche transculturelle; ses écrits et sa réflexion témoignent donc d’une perspective éthique dans la recherche transculturelle. M. Ermine est membre du CDCARS de la Saskatchewan et a dirigé l’équipe qui a produit une revue de la littérature et une bibliographie aux fins de l’initiative du GER sur l’éthique de la recherche avec les peuples autochtones (2004).
 

Grey, Minnie
Négociatrice en chef pour le gouvernement autonome du Nunavik, société Makivik
(Québec)

Mme Grey est une Inuk et a passé son enfance au Nunavik (extrême Arctique québécois). Son expérience et ses valeurs communautaires considérables ont contribué à enrichir l’éthique de la recherche y intégrant la dimension culturelle, ce qui a permis aux Inuits de participer activement à la recherche. Elle a récemment participé à l’évaluation du projet de lignes directrices des IRSC et elle est familiarisée avec la structure et le processus d’évaluation éthique au niveau local par l’entremise des sociétés de revendications territoriales. Elle collabore présentement avec le Conseil canadien sur l’apprentissage.
 

Jovel, Eduardo
Directeur du UBC Institute for Aboriginal Health, Université de la Colombie-Britannique
(Colombie-Britannique)

À titre de scientifique et d’Autochtone (d’Amérique latine), le professeur Jovel s’intéresse à l’élaboration de processus multidisciplinaires scientifiquement rigoureux qui intègrent des politiques d’éthique de la recherche. Possédant une formation en sciences forestières et en biochimie, il œuvre en vue de faciliter la mise au point de protocoles pour les collectivités autochtones et le renforcement des capacités autochtones, et de sensibiliser davantage les milieux de la recherche et les universités à une démarche de recherche ouverte, transparente et significative sur le plan culturel, au niveau tant national qu’international. Le professeur Jovel est un chercheur principal auprès du CDCARS de l’Université de la Colombie-Britannique et a participé à diverses initiatives provinciales sur l’éthique.
 

Maaka, Roger
Professeur et chef du Département des études autochtones, Université de la Saskatchewan
(Saskatchewan)

Maori d’origine, ancien chef du Département des études maories à l’Université de Canterbury (en Nouvelle-Zélande) et membre du Tribunal Waitangi, le professeur Maaka participe activement à l’élaboration de lignes directrices en matière d’éthique et de protocoles de recherche à l’Université de la Saskatchewan. Ses recherches portent notamment sur les populations autochtones vivant en milieu urbain, le développement maori et autochtone, les questions théoriques entourant la construction d’identités autochtones contemporaines et d’une indigénéité en tant que mouvement social d’envergure mondiale. Il collabore étroitement avec la collectivité canadienne de la recherche, notamment au sein du Comité de la pertinence du CRSH, ainsi qu’au projet de création d’un Institut de recherche et d’études autochtones et indigènes avancées et il est président de la Conférence CINSA 2007.
 

Palis, Ted
professeur à la School of Criminology de Simon Fraser University
(Colombie-Britannique)

Il a enseigné les méthodes de recherche et l'éthique pendant plus de 20 ans, et il a fait des travaux portant sur une vaste gamme de méthodes qualitatives et quantitatives. Il s'intéresse principalement dans ses recherches et ses publications aux méthodes de recherche et à la sociologie de la science, particulièrement au droit et à l'éthique de la confidentialité de la recherche. Son livre sur les méthodes de recherche en sciences sociales et sur la sociologie de la science, Research Decisions: Qualitative and Quantitative Perspectives, sert de manuel dans les universités et les collèges dans tout le pays. La quatrième édition est maintenant en préparation et sera disponible en 2007.
 

Valaskakis, Gail
Directrice de la recherche, Fondation autochtone de la guérison
(Ontario)

Professeure émérite, Mme Valaskakis était une universitaire autochtone et ancienne doyenne des arts et des sciences. Elle était directrice d’un programme de recherche national pour le compte de la Fondation autochtone de la guérison. Outre sa vaste expérience de l’administration de la recherche, cette universitaire chevronnée s’intéressait à l’évolution sociale et culturelle des peuples autochtones et elle participait activement aux collectivités autochtones et culturelles. Elle siègeait au Conseil consultatif de l’Institut de la santé des Autochtones des IRSC et présidait le Comité de sélection du programme de recherches autochtones du CRSH. La professeure Valaskakis est décédée à l'été 2007.